Le danger du Radon

Le radon a été déclaré comme agent fortement cancérigène par l’OMS en 1987.

Le radon représente entre 40% et 55% de l’exposition moyenne aux rayonnements nucléaire de la population. C’est la principale source d’exposition aux rayonnements ionisants devant l’exposition médicales.

L’ isotope le plus fréquent est le 222Rn (radon 222), qui a une demi-vie de 3,8 jours. Il provient de la désintégration du radium, lui-même descendant de l’uranium ou du thorium contenu dans les sols.

Le radon est aujourd’hui l’un des principaux facteurs de pollution de l’air intérieur, il est le polluant le plus nocif. Malheureusement le problème n’est que peu traité, bien que les études montrent un réel danger pour la santé. Les rapports les plus optimistes liés au radon parlent de 2.000 morts par an en France due principalement à des cancers des poumons. Le radon est la première cause de cancer des poumons chez les non-fumeurs et est un facteur aggravant pour les fumeurs.

Risques vs Exposition au radon

Risque sanitaire de contracter un cancer du poumon Niveau de risque Actions correctives  Taux d’exposition
36 personnes sur mille Risque 35 fois plus important qu’un décès par noyade Actions de remédiation à engager rapidement
700Bq/m3
18 personnes sur mille Risque 20 fois plus important qu’un décès suite à un feu d’habitation Actions de remédiation fortement recommandées
400Bq/m3
15 personnes sur mille Risque 4 fois plus important qu’un décès suite à une chute Actions de prévention à réaliser
300Bq/m3
7 personnes sur mille Risque équivalent à celui d’un décès par accident de voiture Actions de prévention à réalise
150Bq/m3

Un fumeur exposé aux mêmes concentration de radon voit la menace de développer un cancer pulmonaire multiplié par un facteur 9. Le risque de cancer du poumon augmente de 16% par tranche de 100Bq/m3.

Le radon, un gaz inodore et invisible source de peu de danger ?

Tous les principaux organismes de santé (Organisation Mondiale de la Santé, les autorités sanitaires, l’institut nationale contre le cancer et les gouvernements de nombreux pays) s’accordent pour identifier le radon comme responsable de milliers de décès de cancer du poumon chaque année. De nombreuses campagnes de dépistage ont lieu partout en France et dans le monde dans de nombreuses villes.

Diagnostiquer du radon est difficile, fastidieux et coûteux.

La détection peut être faite par un professionnel agréé et un équipement spécifique comme le TOJIRAD, ou par soi-même avec des détecteurs type Victoria. La détection se fait rapidement, et AYKOW s’engage à ne proposer que des outils fiables les plus économiques possibles.

Est-ce que le résultat d’un test sur un emplacement voisin est une bonne indication pour savoir si ma maison n’a pas de problème de radon ?

Non, ce n’est pas le cas. Les concentrations de radon varient d’une maison à l’autre car la structure du sous-sol n’est pas homogène ni identique, ni imperméable sur une même zone. La seule façon de savoir si votre maison à un problème de radon est d’effectuer les tests adéquats.

Est-ce qu’ouvrir les fenêtres pour aérer est suffisant pour éliminer le radon ?

Le fait d’aérer sa maison en ouvrant les fenêtres renouvelle l’air intérieur, et donc contribue à faire disparaitre le radon. En revanche comment s’assurer que l’on aère au bon moment, lorsqu’une concentration de radon survient ? Le radon a des pics soudains, et de façon tout à fait aléatoire. Il conviendrait donc de le détecter pour ensuite et immédiatement aérer sa maison. La meilleure solution pour éliminer une concentration de radon est d’utiliser des systèmes de ventilation et mettre la maison en légère surpression de façon à bloquer toute remontée du radon du sol vers l’intérieur.

Les systèmes passifs suffisent-ils à l’élimination du radon et garantissent-ils votre tranquillité à vie ?

Les systèmes passifs, de colmatage, d’étanchéité du sous bassement de la maison, diminueront au maximum le taux de radon par deux. Ils sont souvent très chers en installation, avec une mise en œuvre complexe et lourde. Ils ont de surcroit une durée de vie limitée. Le radon est un gaz inerte qui migre sans difficulté dans les matériaux de construction. Sa migration vers l’habitation est facilitée par les fissures, les tuyauteries, les évacuations… etc. qui sont toujours présentes quelque soit le type de barrière anti-radon utilisée. Le radon est également très soluble. Pour 29% des habitations en France,  le radon est présent dans l’eau à un taux supérieur à 100Bq/l et rentre dans l’habitation par les robinets et canalisations.

Le puits canadien est-il une solution contre le radon ?

Des études montrent que le puits canadien ne diminue pas la quantité de radon, bien au contraire, il le draine vers l’habitation. Il est quasi-systématique de retrouver du radon provenant de la bouche de sortie du puits canadien, y compris sur des terrains dont le potentiel d’émanation en radon n’est pas élevé.

Quelle est la différence entre les Bq/m3 et les picocuries par litre ?

Ce sont deux unités de mesure utilisées pour le radon, il existe un facteur 37 entre les deux (1 picocurie par litre équivaut à 37Bq/m3).

Le radon affecte-t-il les enfants plus que les adultes ?

Oui, les enfants sont plus sensibles et donc plus à risque. Le Pr Viel en 1997 a réalisé une étude montrant une augmentation du taux de leucémie chez les jeunes dans des zones à radon. Ces études ont ensuite été confirmées par l’INSERM et l’ARCM. Plus d’information disponible sur http://www.acro.eu.org/leucemies.html

Qu’en est-il, de boire de l’eau qui contient du radon ?

Le risque majeur du radon est le cancer pulmonaire. Les études réalisées sur les risques liés au radon ingéré avec l’eau sont rassurante. Le radon dissout dans l’eau est facilement exhaler. Le radon présent dans le sang ressortirait rapidement par les poumons – le radon ne serait pas stocké par l’organisme, donc la contamination et les dangers seraient mineurs.

En règle générale, l’écoulement de l’eau du robinet au vers le verre permet un fort dégazage du radon, donc le radon bu sera souvent en faible concentration. C’est également pourquoi les salles de bain sont des zones d’expositions. Une maison à potentiel radon pourra avoir des niveaux de radon très élevés lorsque l’on prendra une douche, par exemple.

Le radon dissout dans l’eau véhiculée par les canalisations se libérera dans la pièce lorsque le robinet d’eau sera ouvert.

Y a-t-il un risque plus important dans le métro ?

Tous les lieux de travail ou de vie en sous-sol présentent un risque important de radon : les parkings souterrains, caves et habitation en sous-sol sont particulièrement des zones à surveiller.

Le détecteur de radon est-il un danger pour moi ou ma famille ou mes animaux ?

Les appareils AYKOW ne présentent aucun danger pour l’homme ou l’animal, il suit des normes internationales, et fonctionnent sous basse tension.

Peut-on vraiment lié le radon au cancer du poumon ?

Des études ont montré que dans des régions où les migrations et le tabagisme étaient faibles mais où la présence de radon était importante, il y avait d’avantages de cas de cancer des poumons que d’autres pays ou régions. En France par exemple, le massif central, la corse et la Bretagne qui sont de forte zone à radon arrivent tête des régions ou la population est le plus touchée par les cancers pulmonaires.

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons de consulter le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) http://www.who.int/fr/